Quel type de godet pour semis choisir ?

En plastique ou en fer, il existe différents types de godets pour nos plantes de jardin. Lorsque vous avez une plante pour le jardin, le choix du godet varie en fonction de plusieurs critères. Dans cet article, nous allons vous montrer comment choisir le meilleur godet pour vos semis.

Choix de pots de fortune pour les semis

Il est capital de trouver les bons récipients pour les fleurs, les plantes et les légumes ! Tout type de récipient fait l'affaire lorsque vous commencez avec des graines. Ceci à condition qu'il soit suffisamment profond et doté de trous de drainage. Si vous êtes du genre bricoleur, vous pouvez également faire pousser des semis dans des récipients de fortune. Il s’agit des pots de yaourt, des cartons de lait ou des récipients en carton. L'important est que le système d'irrigation assure une humidité constante.

Lire également : Découvrez les meilleures plantes capables de résister à la sécheresse

Une fois que les plantes ont poussé, le choix du pot et du destinataire est une étape très importante. Celle-ci ne doit jamais être sous-estimée. La santé de votre plante dépend également du type de pot et du matériau choisi !

Quelques idées de godets pour semis

A lire aussi : Jardinage écologique et durable : les meilleures astuces à connaître

Pour planter notre propre plante, nous pouvons partir de différents types de pépinières ou de plateaux. En fonction de la culture que nous voulons récolter, nous opterons pour l'une ou l'autre. Mais, nous allons d'abord connaître les caractéristiques de chacune. Les graines peuvent être semées dans des pots ou des plateaux de tourbe. Une fois semées, elles peuvent être placées dans une mini-serre ou un propagateur pour une germination plus rapide.

Boîte en liège blanc

Les boîtes, en liège blanc, utilisées chez les poissonniers peuvent être : réutilisées pour créer un petit potager. De plus, cette boîte assure déjà le drainage et il suffit de la remplir de substrat. Ceci pour semer et planter les graines comme indiqué dans cet autre article.

Plateaux en plastique

Elles sont très pratiques pour faire germer des graines et créer des semis ou des plantes pour le verger ou le jardin. Les plateaux sont : remplis de substrat de pépinière et de deux ou trois graines par plateau. Ceci pour assurer le développement des plantes. Certaines variétés de plateaux comprennent des capots comme serres individuelles.

Demi-tourbe

Les pots de tourbe fonctionnent de la même manière que les plateaux en plastique. Cependant, ils permettent également l'enracinement pendant le développement des graines et le repiquage. Ils ont une grande perméabilité à l'eau, à l'air et aux racines. Au moment du repiquage, on plante le lit de semence en tourbe, qui sert ensuite d'engrais.

Les propagateurs ou serres

Dans cette section, nous trouvons deux types principaux :

  • Les mini-serres en plastique : parfaites pour faire germer les graines dans de bonnes conditions climatiques, ni ventilation ni basses températures.
  • Les lits de germination avec chauffage : ils sont parfaits pour faire germer tout type de graines à n'importe quelle époque de l'année.

Enfin, ils incorporent une résistance qui garantit que la serre est toujours, à température requise pour favoriser la germination des graines.

Les avantages et inconvénients des différents types de godets

Les godets que nous utilisons pour semer nos graines sont essentiels à la croissance de nos plantes. Chaque type de godet possède ses avantages et inconvénients.

Commençons par les pots en plastique classiques. Ils sont très pratiques car ils peuvent être réutilisés à plusieurs reprises pour les semis futurs et ont une bonne perméabilité à l'eau. Leur forme permet un bon développement des racines chez la plupart des plantules. Le principal inconvénient est qu'ils ne sont pas biodégradables et nécessitent donc d'être recyclés ou jetés après utilisation.

Il y a les pots en tourbe qui offrent également une grande perméabilité à l'eau et favorisent le développement des racines grâce aux propriétés naturelles de la tourbe. Ces pots se décomposent dans le sol au fil du temps sans avoir besoin d'être retirés lors du repiquage de la plante en pleine terre. Toutefois, certaines variétés contiennent parfois des engrais chimiques ajoutés et peuvent contribuer à un drainage insuffisant du substrat s'il reste trop longtemps sec.

Les boîtes en liège blanc ont aussi leurs avantages avec leur capacité de drainage intégrée dès l'achat ainsi que leur côté écologique puisqu'elles peuvent être utilisées plusieurs fois comme support pour vos futurs plants. Néanmoins, elles restent peu communes sur le marché, ce qui peut rendre difficile leur acquisition.

Enfin, les plateaux alvéolaires permettent une germination rapide ainsi qu'une manipulation facile lorsqu'on doit transplanter nos plantules étant donné que chaque alvéole peut être retirée individuellement. Mais s'ils ne sont pas correctement arrosés ou en cas de drainage insuffisant, ils peuvent provoquer des maladies fongiques chez les plantules et ces plateaux ont tendance à se casser facilement lorsqu'on les manipule.

Il faut choisir le type de godet qui répond le plus à vos besoins, mais aussi être conscients des avantages et des inconvénients pour une croissance optimale de votre plante.

Comment préparer et utiliser les godets pour semis de manière optimale

Une fois que vous avez choisi le type de godet pour semis qui convient le mieux à vos besoins, vous devez savoir comment les préparer et les utiliser correctement afin d'optimiser la croissance de vos plantules.

Quelle que soit la nature des godets sélectionnés, vous devez les rincer abondamment avant utilisation. Cela permettra non seulement d'éliminer toute trace éventuelle de produits chimiques ou autres impuretés présentes sur le produit mais aussi de permettre une meilleure adhérence du substrat aux parois du pot.

Il faut s'assurer que chaque petit contenant reçoive un apport suffisant en eau. Certains types de pots nécessitent plus d'eau tandis que d'autres requièrent moins selon leur composition. Ne laissez pas l'eau stagner dans les fonds car cela encourage la prolifération des maladies fongiques et empêche aussi l'aération racinaire nécessaire au bon développement des plantules. Pour éviter ce genre de problème, il peut être pratique d'utiliser une soucoupe sous chaque pot pour récupérer l'eau excédentaire tout en garantissant un apport hydrique régulier aux plants.

Au moment du semis lui-même • qui doit se faire lorsque la température ambiante avoisine 20-25°C • pensez à bien répartir uniformément vos graines dans chacun des emplacements disponibles sans chercher à trop tasser votre terreau ou tout autre substrat utilisé pour remplir vos petits pots individuels. Effectivement, le tassage excessif peut rendre difficile l'arrosage et le drainage en limitant la circulation de l'eau et des nutriments.

Pour une croissance optimale de vos plantules, vous devez laisser vos godets à température ambiante constante et dans un endroit bien éclairé afin que les semis puissent bénéficier d'un apport suffisant en lumière dès leur germination. Vous pouvez aussi utiliser des plaques chauffantes spéciales pour semis disponibles sur le marché qui permettront à vos godets de maintenir une température interne adéquate favorisant la germination rapide des graines.

Utiliser les bons types de pots pour semences est essentiel, mais savoir comment les préparer et les manipuler correctement l'est tout autant. Garder ces quelques astuces simples à l'esprit vous aidera certainement à obtenir des résultats optimaux lors du démarrage de votre jardin ou potager !