Comment choisir sa pelouse synthétique ?

Lorsqu’on parle de décoration, le recours à la pelouse synthétique devient presque intuitif. C’est en effet un moyen sans effort de disposer de verdure à l’extérieur de votre maison. Sur le marché, vous en trouverez de toute sorte et de différentes couleurs. Comment choisir sa pelouse synthétique ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Vérifier la résistance

En fonction de l’usage que vous comptez en faire, le gazon synthétique est appelé à s’arracher. S’il se détériore très vite, vous auriez fait un mauvais investissement. Pour cela, la solidité de la pelouse doit vous préoccuper. Si vous pensez tout de suite à la matière, vous faites erreur. Bien qu’étant un facteur contribuant au choix de cet équipement, la matière n’est pas une garantie et relève même parfois d’une question de goût.

A lire aussi : Quel type gazon semer ?

Pour revenir à la résistance à l’arrachement, elle renseigne aussi sur la qualité de la pelouse. Pour cela, ne prenez aucune pelouse dont la qualité est mesurée à moins de 30 Newton. Ce détail est lisible sur la pelouse au sujet des caractéristiques.

Quant à la matière, le polyéthylène donne une pelouse aux fibres douces avec une résilience peu convaincante. Avec une pelouse en propylène, la résistance est améliorée avec moins de douceur des fibres. Le polyamide permet de concilier assez facilement douceur et résistance.

A découvrir également : Comment entretenir un gazon naturel ?

Vérifier la hauteur des brins

Il est vrai que vous pouvez tondre votre gazon au besoin. Retenez cependant que la hauteur des brins est un indicateur capital renseignant sur l’usage à faire de la pelouse. Ne vous cachez donc pas derrière l’entretien pour procéder à un achat maladroit. Exprimée en millimètre, la hauteur des brins est souvent précisée. En règle générale, plus la hauteur est importante, plus les brins seront doux et sujets à l’arrachement.

Une pelouse avec une courte taille de brin serait donc parfaite pour les endroits très exploités par les piétons. Avec 22 mm de haut, le gazon synthétique peut servir de moquette. Elle offrira une résistance pour que vous puissiez débarrasser vos pieds de toute particule salissante. Vous pouvez prendre 35 mm comme limite maximale pour un gazon à installer au balcon, en terrasse ou au bord de la piscine. Au-delà de 36 mm, servez-vous-en en grande surface et pour donner l’aspect du naturel.

Vérifier la densité

Ce critère permet d’orienter votre choix vers un gazon d’ornement ou pour un autre usage. Exprimée en mètre par gramme, cette donnée renseigne sur le poids des brins. Vous pourrez également connaître avec exactitude, le nombre de points réalisés pour chaque mètre carré de pelouse.

Pour des brins fins et serrés, ne faites pas attention à toute pelouse en dessous de 1800 g/m2. À densité inférieure à ce plancher, aucune pelouse ne vous garantira l’aspect visuel ornemental. Par contre, soyez entre 2100 g/m2 et 2600 g/m2 si vous voulez miser sur du gazon résistant.