Comment préparer votre potager pour l'hiver

Garantir une bonne récolte l'année suivante passe nécessairement par la préparation du potager pour l'hiver. Cependant, beaucoup de gens ne savent pas par où commencer ou ne comprennent pas l'importance de cette tâche. Découvrons ensemble dans le présent article comment préparer votre potager pour l'hiver.

Arrachez les végétaux morts, désherbez et nettoyez votre potager

Arrachez tous les végétaux morts de votre potager, et toutes les mauvaises herbes puis tondez la pelouse une dernière fois avant l’hiver. Taillez également le reste des arbres fruitiers, élaguez-les, ramassez les feuilles mortes, et déposez la tonte et tous vos déchets verts au compost.

A découvrir également : Les légumes parfaits pour un petit potager réussi

Récoltez les dernières récoltes et protégez les plantes de votre potager

Récoltez vos tomates, radis pâtissons, fenouils, épinards, courgettes où tout autre légume de votre potager. Toutefois, plutôt que d’arracher les plants, coupez-les à la racine, et laissez le reste en terre. Il se décomposera et fournira de l’azote à la terre de votre potager.

Quant aux légumes racines, maintenez-les dans un silo enterré. Pour les cultures qui doivent rester en place, butez-les afin de les protéger du froid. Rajouter également un voile hivernage, ou encore entourez-les d’une serre ou d’un tunnel en plastique.

A découvrir également : Chénopode blanc : bienfaits et culture de cette plante méconnue

Aérez et travaillez votre potager

Contrairement aux habitudes des jardiniers qui travaillent le sol au printemps, il vaut que vous prépariez votre potager en automne. Cela va le protéger de l’hiver, favoriser le tassement du sol et enrichir la terre pour le printemps sans trop aller en profondeur.

Si vous avez déjà paillé la terre du potager en septembre, le sol aurait déjà conservé une bonne souplesse. Ainsi, il ne vous sera plus trop difficile de le travailler. Vous devez donc juste décompacter et aérer la terre avec une fourche ou une bêche. Cela pourrait ameublir le sol de votre potager sans le retourner, et sans casser les mottes de terre. Toutefois, bêchez la terre sur 15 à 20 cm tout en désherbant les nuisibles qui vous sont désormais accessibles.

Nourrissez et paillez le sol de votre potager

Une fois décompacté, le sol de votre potager a besoin d’être nourri afin de résister à l’hiver. Il faudrait alors épandez une couche généreuse et uniforme de compost ou de fumier. Laissez-le à même le sol, afin que les pluies le fassent pénétrer en terre.

Renouvelez cette couche un mois plus tard, lorsque le tout aura bien été assimilé par les micro-organismes du sol. Paillez ensuite le tout en couche épaisse de 5 cm jusqu’à 30 cm, jusqu’au printemps. Cette couche protectrice va maintenir la terre au chaud et la protéger du gel, de la pluie, du vent et de l’érosion hivernale.