Comment une piscine en bois vieillit-elle ?

Très appréciée pour sa beauté et son élégance, la piscine en bois est devenue un effet de mode. Son charme naturel l’aide alors à se fondre dans tous les paysages. Cependant, le bois peut vieillir pour plusieurs raisons. Pour prévenir ce genre de désagrément, plusieurs solutions d’entretien sont envisageables.

Les causes et manifestations du vieillissement d’une piscine en bois

Avec le temps ou lorsqu’elle est mal entretenue, une piscine en bois peut perdre sa splendeur. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause.

Lire également : Comment plier une chaise longue Lafuma ?

L’humidité

Même si le bois est traité, il demeure un matériau vivant. L’une des principales causes de la dégradation d’une piscine en bois est donc l’humidité. Bien que la plupart des piscines en bois soient conçues à base de bois de qualité, l’humidité est capable de le déformer.  Le bois va alors continuer d’absorber l’humidité ambiante jusqu’à ce qu’une prolifération des champignons apparaisse.

De plus, le bois peut également pourrir lorsqu’il est fréquemment en contact avec un milieu humide. Cela peut également arriver lorsque le bassin de nage est entièrement ou partiellement enterré sous le sol.

Lire également : Comment cultiver le kiwi ?

Le fendillement du bois

De même que l’humidité, les écarts de température peuvent également faire vieillir votre piscine en bois. En effet, ce phénomène peut fragiliser l’ossature d’une piscine en bois en entraînant des chocs thermiques. Ces derniers combinés à l’humidité peuvent alors endommager le bois.

Alors que la chaleur cause une dilatation du bois, le froid quant à lui le contracte. L’alternance entre ces multiples phénomènes peut très rapidement détériorer votre piscine en bois.

La décoloration de la structure

Si le soleil est considéré comme un allié durant la baignade, le bois ne peut pas en dire autant. En effet, l’excès des rayons UV peut désagréger le bois. De plus, à long terme, du bois exposé au soleil perd son éclat, ce qui lui donne une apparence vieille.

Comment éviter le vieillissement de votre piscine en bois ?

Afin d’éviter que votre piscine en bois ne vieillisse et ne devienne désagréable à fréquenter, plusieurs solutions préventives et curatives s’imposent.

Nettoyage du bassin, des parois et de la margelle

Comme tout environnement, une piscine en bois a besoin d’entretien. Les parties les plus importantes à nettoyer sont les margelles et bien évidemment les parois. Ces dernières sont sujettes à plusieurs sources de saletés comme les éclaboussures d’eau et les éclats de terre.

Pour cela, vous devez brosser les parois de la piscine, puis rincer avec un jet d’eau à pression.

Cependant, si certaines tâches se montrent plus tenaces, utilisez des produits nettoyants. C’est le cas par exemple du savon noir ou du liquide lave-vaisselle dilué dans un récipient d’eau.

Application d'un produit saturateur et dégriseur

L’application d’un dégriseur est facultative si vous aimez la teinture naturelle que le bois épouse avec les années. Sinon, après un bon nettoyage du bassin, vous pouvez appliquer le dégriseur une fois que le bois est bien sec. Pour ce faire, appliquez et laissez agir le produit durant 15 minutes puis rincez abondamment et laissez sécher.

Pour ce qui est du saturateur, il complète l’action du dégriseur. Il va donc nourrir le bois profondément pour lui redonner son éclat d’antan. De plus, il protège également le bois contre les rayons du soleil et les fendillements. Il s’applique à l’aide d’un pinceau.