Quand couvrir un citronnier ?

Appartenant à la famille des agrumes, le citronnier produit des fruits riches de vitamines C.  C'est un bel arbre fruitier, de culture assez facile pour avoir de beaux citrons. Il est également de faible rusticité, il ne survit alors pas aux gelées hivernales modérées, qui atteignent -4 à -6 degrés. Il est obligatoire de protéger le citronnier dans les zones où les hivers sont froids. Quand est-ce que vous pouvez le couvrir ?

Couvrez le citronnier au printemps

Vous pouvez sortir votre agrume en pot de son sanctuaire hivernal dès les premiers beaux jours, mi-mai jusqu'à la fin des gelées. Toutefois, évitez de le placer en plein soleil. Il faut d'abord l'installer à mi-ombre pour l'adapter progressivement à la lumière. En fonction de la température et en évitant les changements brusques des conditions de croissance. Les citronniers peuvent également être sortis le jour et rentrés la nuit. Puis laissés dehors tout l'été. L'arrosage printanier des citronniers doit être régulier et adéquat, mais pas excessif.

A voir aussi : Les meilleures fleurs pour profiter d'une belle saison automnale dans votre jardin

Il est recommandé de surélever le pot par rapport à la soucoupe (grâce à du gravier) voire de l'enlever. L'excès d'eau au niveau des racines est dangereux pour la santé des arbustes.  Laissez reposer pendant 24 heures avant d'arroser, vous pouvez utiliser de l'eau de pluie ou de l'eau du robinet pour l'arrosage. Dans les tâches d'entretien des citronniers, l'apport d'engrais est un point important pour obtenir de bons résultats, surtout si l'arbuste est cultivé en pot. Selon que le citronnier est jeune ou non, les besoins sont différents. Dans le premier cas, son besoin le plus important est l'azote, et plus tard il a besoin de plus de potassium.

Couvrir en automne

Réduisez les arrosages, mais ceux-ci ne s'arrêtent jamais. Continuez à fertiliser pour amener les matières organiques compostées à la base du citronnier. Continuer à déshydrater le citronnier en pot. D'octobre à novembre, placez le citronnier en bac dans une pièce aérée et lumineuse, idéalement entre 5 et 10°C.

A lire également : Comment créer un jardin fleuri

Couvrir en hiver

Même en hiver, les citronniers ne doivent pas manquer d'eau. N'arrosez pas trop. Pour que les fruits puissent bien mûrir, le sol doit être humide. Il est généralement recommandé de le prendre toutes les 2 semaines.

Le citronnier est un arbuste fragile face au gel, et en hiver cela nécessitera des précautions d'autant plus importantes.  Il fait également preuve d'une grande gourmandise en nutriments, et presque toute l'année, vous devez lui apporter une fertilisation adaptée à ses énormes besoins. Grâce à tous ces soins, ce bel agrume vous fournira plein de citrons.  Surtout si vous choisissez un citronnier 4 saisons qui produit toute l'année.

Les différents types de couvertures pour citronnier

Les citronniers sont des plantations exigeantes qui nécessitent une attention particulière pour survivre en hiver. Parmi les mesures de protection, l'usage de couvertures est le plus courant et efficace.

Il existe différents types de couvertures à utiliser selon la situation géographique du citronnier et le niveau d'exposition aux intempéries. La première option est la bâche plastique imperméable qui permettra également une rétention de chaleur importante. Cette solution est idéale pour les zones froidement exposées car elle offre un abri optimal contre le gel.

Une autre variante concerne l'utilisation d'une toile en voile d'hivernage, conçue spécialement pour protéger les plantations fragiles ou délicates telles que les agrumes pendant l'hiver. Elle garantira une bonne isolation thermique tout en assurant une aération suffisante grâce à son tissu aéré.

Il y a la possibilité d'utiliser des cloches chauffantes électriques ou non, qui vont constituer un cocon chaud autour du citronnier durant les nuits glacées. Cela fonctionne mieux sur des arbres jeunes dans leur zone géographique respective.

Dans tous ces cas, pensez à bien vérifier régulièrement votre arbre et, si possible, éliminer toute humidité excessive sous la couverture afin qu'il ne soit pas soumis aux maladies cryptogamiques liées au confinement trop humide et prolongé.

Chacune des solutions présentées ci-dessus s'adaptera parfaitement à vos besoins spécifiques et permettra ainsi à votre citronnier endormi durant l'hiver de se réveiller en pleine forme à l'arrivée des beaux jours.

Les avantages et inconvénients de couvrir son citronnier

Comme toute mesure de protection, couvrir un citronnier présente des avantages et des inconvénients. D'un côté, la couverture permettra de préserver votre arbre contre les froids intenses, le vent ou encore la grêle, qui peuvent avoir des conséquences désastreuses sur sa santé. Elle constitue aussi une barrière efficace contre les parasites tels que les mouches blanches ou les cochenilles.

D'un autre côté, si la couverture est conçue pour protéger du froid, elle peut aussi retenir l'humidité sous celle-ci et causer des problèmes sanitaires comme mentionné précédemment. La condensation provoquée par une isolation excessive entraîne souvent l'apparition de moisissures et d'autres champignons pathogènes susceptibles d'endommager le feuillage ainsi que le tronc.

Si la bâche utilisée n'est pas suffisamment respirante, cela pourrait étouffer l'arbre en empêchant son oxygénation complète et réduire sa croissance à long terme.

Enfin, il y a aussi un aspect esthétique : certains propriétaires peuvent trouver qu'une couverture plastique bleue ne correspond pas au look d'un jardin soigné pendant toute l'hiver !

Bien que bénéfique pour leur survie dans certaines situations géographiques difficiles, vous devez bien peser tous ces éléments afin d'éviter toute conséquence néfaste sur votre arbre chéri durant cette période hivernale délicate.