Quelle est l'alimentation de la Coccinelle ?

La coccinelle est un insecte qui est très souvent aussi très appréciées. Il en existe 5000 espèces différentes qui ont un régime alimentaire qui peut varier. La plupart des personnes n’ont donc pas conscience de ce que peut manger une coccinelle. Si vous vous retrouvez dans le doute, ceci peut vous aider.

Les coccinelles phytophages

Dans le but de mieux distinguer les différentes coccinelles, leurs régimes alimentaires jouent un important rôle. On distingue à cet effet les coccinelles phytophages. Ce sont des insectes qui ont pour seule nourriture les végétaux. Leurs préférences s’attardent néanmoins sur les haricots, les pommes de terre et les cucurbitacées. Il y en a également qui sont appelées coccinelles mycophages qui sont plus portées sur les champignons trouvés dans les jardins.

A lire aussi : Quelle distance entre un arbre et une maison ?

Les coccinelles aleurodiphages

Les coccinelles aleurodiphages sont des insectes carnivores qu’on retrouve aussi souvent. Ils se nourrissent principalement d’aleurodes. Il s’agit de petites mouches blanches qui elles, se nourrissent grâce aux sèves des plantes. On les retrouve plus souvent au niveau des plants de tomates, de courges, d’aubergines, de choux et de fraisiers. Quelques fois même, vous les retrouverez sur le géranium ou la menthe.

Les coccinelles acariphages

Les acariphages sont aussi des espèces retrouvées chez les coccinelles. Elles préfèrent consommer des acariens tels que les araignées rouges. Celles-ci se retrouvent la plupart du temps au niveau des conifères, des tilleuls, des pruniers, des framboisiers, des fraisiers et des aubergines. Le haricot et le gazon sont aussi ce qui attire ces acariens. D’autres fois aussi, vous les retrouverez même au niveau de vos plantes d’intérieur.

A lire également : Comment bien isoler un cabanon ?

Les coccinelles coccidiphages

Les coccinelles cocciphages quant à elles se nourrissent grâce à certains insectes immobiles qui jonchent plus souvent les arbres fruitiers. Les feuilles des plantes d’intérieur les abritent aussi très bien donc, ne soyez pas surpris de la présence d’une coccinelle chez vous. Les cochenilles dont se nourrissent les coccinelles sont facilement reconnaissables. Un amas cotonneux, cireux ou farineux les couvre. En plus de cela, un miellat collant ainsi qu’un  dépôt noir couvre les feuilles sur lesquelles elles sont présentes. Il est alors facile pour la coccinelle de les repérer.

Les coccinelles alphydiphages

Les coccinelles alphydiphages se caractérisent par leur régime alimentaire qui se compose de pucerons et des petits insectes de couleurs. Ils peuvent être noirs, verts, farineux cendrés ou comportant des duvets blancs. Ces types d’insectes sont d’excellents ravageurs puisqu’ils passent le plus clair de leur temps à sucer les éléments nutritifs des sèves des plantes des jardins. De même, elles sucent les racines des plants pour leur éviter une bonne production.

Le cycle de vie de la coccinelle

La coccinelle fait partie des insectes qui se métamorphosent au cours de leur vie. Ainsi, un bébé coccinelle ne ressemble en rien à un adulte.

Le stade de larve

Pour se reproduire, les coccinelles pondent des œufs et sont donc des insectes ovipares. Lorsque ces derniers sont pondus et cherchent à se muer, on parle de l’étape larvaire. La coccinelle passera par plusieurs autres étapes avant d’atteindre son état final.

Le stade de nymphe

Le stade de nymphe suit celui larvaire. Ici, la larve atteint une taille maximale et s’immobilise. Elle va maintenant mettre son dos sur une feuille et se recroqueviller sur cette dernière. Elle forme ainsi une nymphe et attend la prochaine étape.

Le stade adulte

Le stade adulte est l’étape finale par laquelle la larve devient et demeure coccinelle. Après quelques jours, la larve va briser la nymphe pour se transformer complètement la coccinelle va ensuite pondre des œufs à son tour pour étendre son cycle de vie.

Les coccinelles en hiver

En hiver, on remarque que les coccinelles disparaissent pour réapparaître lorsqu’il fait chaud. Ceci n’est pas anodin. Les coccinelles font en effet partie des insectes qui hibernent. Ce qui veut dire que leur organisme fonctionne plus lentement que d’habitude. Cela leur permet de tenir durant ces longues périodes de froid. Notez qu’elles n’ont pas un abri distinct. Elles s’abritent en effet à l’endroit où l’hiver les surprend. Alors, vous pouvez constater que des coccinelles se sont abritées dans des trous d’arbre ou encore dans des façades de maison.

En somme, les différentes espèces de coccinelles se nourrissent de façon différente. Cela est principalement dû à leur régime alimentaire qui varie d’une espèce au l’autre. Ainsi, lorsqu’une espèce est carnivore, l’autre est herbivore.