Quel grillage potager choisir ?

Le grillage est en quelque sorte un moyen de sécurité minimale pour éviter certaines intrusions désobligeantes. Qu’il s’agisse de faire installer un enclos pour vos animaux ou pour la protection de vos végétaux, différents types de grillage s’offrent à vous. Le plus important, c’est de faire le bon choix de grillage pour votre potager. Découvrez à travers ce billet les différents types de grillages qui existent et les critères de sélection de ces derniers.

Quels sont les différents modèles de grillages potagers ?

Une grande variété de grillages est mise à votre disposition. Le grillage rigide est le plus solide et assure une bonne protection en s’adaptant aux terrains. Le grillage à mailles soudées est facile à poser et est plus utilisé pour la délimitation des terrains en zone résidentielle.

A lire en complément : Hydroponie pour débutants : avantages et inconvénients décryptés

Quant au grillage à simple torsion, il est doté de fils en forme de losange et est plastifié. Si vous désirez encercler un potager ou les arbustes, le grillage idéal est celui noué. Très souple, mais peu résistant, il s’adapte à tous les types de terrains.

La pose des panneaux : à quelles fins ?

Vous pouvez opter pour des panneaux grillagés qui ont la particularité d’être semi-rigides. Cette particularité leur permet d’être plus résistants. Ils sont également très faciles à poser, mais peuvent prendre plus de temps que les autres grillages.

Lire également : Feuilles de tomates jaunissantes : causes et solutions efficaces

Ils sont dotés d’une double couche protectrice à laquelle s’ajoute une finition lisse. Grâce à ces atouts, ils garantissent une utilisation plus sûre autour des enfants ou des animaux.

Quels sont les critères de choix d'un grillage ?

Avant de faire un choix de grillage potager, il est important de fixer non seulement ses attentes, mais aussi de considérer un certain nombre de critères. Au nombre de ceux-ci, le plus important est la sécurité qu’offre le grillage. Vous pouvez aussi considérer sa facilité de pose ainsi que sa durée de vie.

En ce qui concerne la pose de grillage, on distingue deux types de grillage. Il y a le grillage en forme de rouleau qui est assez souple avec une longueur comprise entre 25 et 100 m. On peut l’installer grâce à des piquets qu’on fixe ou qu’on scelle au sol.

On distingue également le grillage en kit qui est rigide. Il se compose généralement de panneaux, de poteaux à sceller, et parfois de certains accessoires utiles pour la fixation.

La hauteur est aussi un critère très important. Le grillage à acheter devra avoir une hauteur qui pourrait concorder avec la taille de votre terrain. Vous devez aussi vous assurer de prendre un grillage dont la longueur pourra être conforme à la taille de la surface à clôturer. Par ailleurs, il faut prendre le soin de vérifier le type de maille de votre grillage.

Vous devrez savoir que la solidité du grillage dépend de la taille de la maille. Plus la maille est petite, plus vous avez la chance d’avoir un grillage bien solide. Par contre, les grillages ayant un diamètre beaucoup plus grand ont le désavantage d’être plus élastiques.

Comment entretenir et réparer son grillage potager ?

Une fois que vous avez choisi votre grillage potager, il faut savoir comment l’entretenir et le réparer. Cela permettra d’allonger sa durée de vie pour qu’il puisse remplir son rôle efficacement.

En termes d’entretien, les grillages les plus solides sont généralement ceux en acier galvanisé ou en PVC. Ils ne nécessitent pas une attention particulière puisqu’ils résistent bien aux différentes intempéries comme la pluie, le vent ou encore la chaleur. Toutefois, si vous êtes confronté à des problèmes liés aux moisissures sur votre grillage potager, alors vous pouvez utiliser un mélange d’eau tiède avec du détergent doux pour nettoyer ces derniers.

Il faut noter que les grillages rigides sont très fragiles face à une tentative forcée de pénétration dans votre jardin. Si cela se produisait, alors il faudrait aussitôt faire appel à un professionnel afin qu’il puisse réparer convenablement votre clôture. Lorsque vous remarquez une fissure ou une casse sur votre grillage potager souple, il est possible de procéder soi-même au changement du morceau concerné. La solution consiste donc souvent à changer seulement la pièce endommagée sans toucher toute la surface entière.

Pour ce faire, commencez par détacher tous les fils environnants entourant l'endroit abîmé. Coupez délicatement la maille avec vos tenailles tout en laissant une marge d’au moins 5 centimètres autour de la zone endommagée. Il faudra ensuite couper un morceau de grillage que vous utiliserez pour remplacer l'ancien.

Pour finir, il faut replier les fils du grillage qui se trouvent encore sur les bords restants, puis procédez à leur nouement avec le nouveau grillage. Vous devrez veiller à ce que votre grille soit bien tendue et qu’elle ne bouge pas sous l’effet des intempéries.

Les alternatives au grillage potager : quelles solutions pour protéger son potager ?

Si vous n’êtes pas convaincu par le grillage potager, il existe heureusement d’autres solutions pour protéger votre jardin des intrus.

L’une de ces alternatives est la pose d’un filet anti-oiseaux. Cet équipement permet de dissuader les oiseaux qui viennent picorer vos fruits et légumes. Pour que cela fonctionne, il faut bien sûr choisir un filet adapté à la taille de votre jardin et l’installer correctement en le fixant solidement sur des poteaux ou en utilisant des clous au sol si nécessaire.

Un autre choix est l’utilisation du paillage organique. Cette technique consiste à couvrir le sol autour de vos plantations avec une matière naturelle comme la paille ou les feuilles mortes afin d’éviter que les mauvaises herbes ne poussent, tout en protégeant aussi vos cultures contre les insectes nuisibles.

Il y a aussi la solution du piègeage. Elle consiste à installer différents types de pièges dans votre jardin pour capturer certains animaux sauvages tels que les taupins ou les campagnols qui peuvent s’attaquer aux racines de vos plantations. Il faudra cependant être vigilant quant aux réglementations locales concernant ce type de pratique.

Plusieurs options sont possibles pour protéger son jardin sans forcément avoir recours au grillage potager. Tout dépendra surtout du type d’animaux présents dans votre région ainsi que des spécificités liées à chaque culture particulière que vous souhaitez faire pousser. Pensez donc à bien étudier les différentes options et à prendre en compte tous les critères avant de faire votre choix.