Comment traiter un Mirabellier malade ?

Votre verger de mirabellier est en chute libre à cause des attaques d’insectes ? Vous constatez que certaines feuilles se recroquevillent ou que les fruits ne sont plus de qualité ? Plus besoin de vous tracasser ! Trouvez ici toutes les solutions face à chaque type d’attaque de votre mirabellier.

Traitement contre l’oïdium

L’oïdium est une maladie encore connue sous le nom de pourriture blanche. Il se propage dans les périodes de concentration de chaleur. Votre plantation de mirabellier est atteinte quand il lui manque suffisamment d’eau. Dans ce cas, les feuilles se recroquevillent, tombent, et vous constaterez une baisse de la production.

A voir aussi : Quand enlever le voile hivernage citronnier ?

Pour lutter contre cette maladie, c’est simple. Il faut d’abord débarrasser des branches, les feuilles qui sont atteintes afin d’empêcher la colonisation. Ensuite, arrosez autant de fois qu’il le faut. Si c’est criard, apportez quelques substances de soufre.

Soin contre la moniliose

Cette maladie conduit à la pourriture de la mirabelle depuis l’intérieur. Elle apparaît lors des périodes d’humidité. La moniliose est une attaque qui décime rapidement un verger.

A lire également : Quand arroser une plante carnivore ?

Quand vous remarquez sa présence, enlevez les fruits atteints. Coupez ensuite les branches touchées. Un traitement à base de soufre est également conseillé.

Néanmoins, vous pouvez prévenir cette attaque en pulvérisant le verger de bouillie bordelaise en automne et au printemps. Pour un traitement efficace, utilisez 10 g par litre en renouvelant 2 à 3 fois selon le besoin. Toutefois, veuillez observer un écart de deux semaines entre chaque pulvérisation.

Traitement contre la cloque

La cloque est une attaque provoquant l’enroulement des feuilles qui virent finalement au rouge/brun. C’est une maladie qui apparaît le plus souvent au début du printemps quand l’hiver a suffisamment été dense. Une période d’humidité favorise son extension rapide.

Dès la vue des premières attaques, ne perdez pas le temps. Coupez les fruits, les feuilles et les rameaux, puis brûlez-les. Quand les fruits ou les feuilles tombent au sol, le champignon responsable de la maladie peut se propager sur toute la surface. Cela occasionnera une infestation complète de la terre et de votre plantation.

Après la première étape, passez au traitement avec la bouillie bordelaise. Une double pulvérisation avec un intervalle de 15 jours est suffisante.

Lutte contre les pucerons

Les pucerons font leur apparition au début du printemps. Ce sont des insectes qui attaquent tout type d’arbre fruitier. Pourquoi ne pas penser cette fois-ci à une recette de grand-mère contre les attaques de pucerons ?

L’usage du savon noir est idéal pour lutter contre ces invasions. Prenez 5 cuillères à café que vous mélangez à l’huile d’olive dans un litre d’eau et pulvérisez l’arbre avec le contenu. Les pucerons se tiendront bien loin de votre mirabellier.