Comment traiter un Mirabellier malade ?

Votre verger de mirabellier est en chute libre à cause des attaques d’insectes ? Vous constatez que certaines feuilles se recroquevillent ou que les fruits ne sont plus de qualité ? Plus besoin de vous tracasser ! Trouvez ici toutes les solutions face à chaque type d’attaque de votre mirabellier.

Traitement contre l’oïdium

L’oïdium est une maladie encore connue sous le nom de pourriture blanche. Il se propage dans les périodes de concentration de chaleur. Votre plantation de mirabellier est atteinte quand il lui manque suffisamment d’eau. Dans ce cas, les feuilles se recroquevillent, tombent, et vous constaterez une baisse de la production.

Lire également : Les meilleures plantes mellifères pour favoriser la pollinisation des abeilles et des papillons

Pour lutter contre cette maladie, c’est simple. Il faut d’abord débarrasser des branches, les feuilles qui sont atteintes afin d’empêcher la colonisation. Ensuite, arrosez autant de fois qu’il le faut. Si c’est criard, apportez quelques substances de soufre.

Soin contre la moniliose

Cette maladie conduit à la pourriture de la mirabelle depuis l’intérieur. Elle apparaît lors des périodes d’humidité. La moniliose est une attaque qui décime rapidement un verger.

A découvrir également : Comment planter et entretenir des fleurs dans le jardin

Quand vous remarquez sa présence, enlevez les fruits atteints. Coupez ensuite les branches touchées. Un traitement à base de soufre est également conseillé.

Néanmoins, vous pouvez prévenir cette attaque en pulvérisant le verger de bouillie bordelaise en automne et au printemps. Pour un traitement efficace, utilisez 10 g par litre en renouvelant 2 à 3 fois selon le besoin. Toutefois, veuillez observer un écart de deux semaines entre chaque pulvérisation.

Traitement contre la cloque

La cloque est une attaque provoquant l’enroulement des feuilles qui virent finalement au rouge/brun. C’est une maladie qui apparaît le plus souvent au début du printemps quand l’hiver a suffisamment été dense. Une période d’humidité favorise son extension rapide.

Dès la vue des premières attaques, ne perdez pas le temps. Coupez les fruits, les feuilles et les rameaux, puis brûlez-les. Quand les fruits ou les feuilles tombent au sol, le champignon responsable de la maladie peut se propager sur toute la surface. Cela occasionnera une infestation complète de la terre et de votre plantation.

Après la première étape, passez au traitement avec la bouillie bordelaise. Une double pulvérisation avec un intervalle de 15 jours est suffisante.

Lutte contre les pucerons

Les pucerons font leur apparition au début du printemps. Ce sont des insectes qui attaquent tout type d’arbre fruitier. Pourquoi ne pas penser cette fois-ci à une recette de grand-mère contre les attaques de pucerons ?

L’usage du savon noir est idéal pour lutter contre ces invasions. Prenez 5 cuillères à café que vous mélangez à l’huile d’olive dans un litre d’eau et pulvérisez l’arbre avec le contenu. Les pucerons se tiendront bien loin de votre mirabellier.

Prévention des maladies du Mirabellier

La prévention est le meilleur moyen de lutter contre les maladies du mirabellier. Voici quelques astuces pour garder votre arbre en bonne santé toute l'année.

La taille régulière : il faut tailler régulièrement votre mirabellier afin d'éviter la prolifération des champignons ou bactéries qui peuvent se développer dans les zones mortes et blessées de l'arbre.

Le nettoyage du sol : les feuilles mortes et les fruits tombés au sol sont un foyer idéal pour les parasites et les maladies. Il faut veiller à ce que le sol autour du tronc soit propre et débarrassé des débris végétaux.

L'utilisation d'un fongicide naturel : pour éviter les attaques cryptogamiques (champignons), il existe des solutions naturelles comme la bouillie bordelaise que vous pouvez vaporiser sur vos arbres avant même leur apparition.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous contribuerez grandement à maintenir votre mirabellier en pleine forme tout au long de sa vie et réduirez ainsi le risque qu'il tombe malade ou subisse une attaque de parasites nuisibles pour son développement. Prenez soin de votre arbre fruitier en appliquant ces recommandations pratiques !

Entretien régulier pour une santé optimale du Mirabellier

Un mirabellier en bonne santé nécessite un entretien régulier. Voici les principales tâches à effectuer pour garder votre arbre en pleine forme.

La fertilisation : le mirabellier a besoin d'une fertilisation régulière pour se développer correctement. Vous devez utiliser des engrais adaptés et suivre les dosages recommandés. Un manque d'eau peut causer des stress hydriques qui peuvent affaiblir l'arbre et le rendre plus vulnérable aux maladies.

La lutte contre les mauvaises herbes : il faut désherber régulièrement autour du tronc car elles utilisent les nutriments destinés à l’arbre fruitier et sont aussi propices aux parasites nuisibles.

Le bêchage du sol : cette opération permet de retourner la terre afin d'aérer les racines et faciliter leur développement. Le bêchage doit être réalisé avec précaution pour ne pas endommager ces dernières qui seront alors plus exposées aux attaques éventuelles de parasites.

Même si cela semble fastidieux, un entretien régulier contribuera grandement à maintenir votre mirabellier en bonne santé tout au long de sa vie. En appliquant ces recommandations pratiques, vous êtes assuré de récolter des fruits abondants et savoureux année après année.