Quelle profondeur pour semer du gazon ?

Pour semer du gazon, la préparation du sol est indispensable. Certes, c'est une tâche assez compliquée, mais qu’il convient de faire afin d’avoir la satisfaction de voir le gazon fleurir. Alors comment faire la préparation d'un terrain pour semer le gazon à la bonne profondeur ?

Préparation du terrain à une profondeur

La préparation du terrain est la première étape pour planter du gazon. Pour cela, il faut bêcher la terre et labourer de 1 à 20 cm de profondeur. Toutefois, vous pouvez labourer le terrain sur 10 à 15 cm de profondeur dans certains cas.

Lire également : Les meilleures méthodes pour éliminer efficacement les mauvaises herbes de votre gazon

Si l’espace sur lequel vous souhaitez planter le gazon est grand, il est approprié de se servir d’un motoculteur. Cependant, si votre terrain est assez petit, il est plus simple de le labourer ou de le gratter simplement.

Les pierres et les débris végétaux ne permettent pas au gazon de pousser facilement si on les laisse sur place. Alors, avec un bâton ayant un crochet, enlevez du sol, les pierres, les fragments de verre et de végétaux. Moins le sol comportera des objets encombrants, et plus le gazon fleurira. Tout cela peut se faire à quelques semaines environ.

A lire également : Les stratégies infaillibles pour semer son gazon avec succès

Mise en terre des graines.

Pour semer des graines, la première chose qu’il faut, est de passer le râteau sur le terrain. Il va rendre la surface du sol égale. Ensuite, enlevez les derniers morceaux de briques oubliés et les herbes séchées.

Préparez la quantité de gazon suffisante pour votre terrain. Divisez aussi ce tas de gazon à semer en deux tas. Pour finir, cette étape, semez à la volée la première partie du gazon en un sens sur le terrain. Ensuite, mettez en terre la deuxième partie en de façon orthogonale.

Vous pouvez aussi vous servir d’un semoir à gazon pour réaliser votre semence. Ou encore, vous pouvez faire le quadrillage traditionnel si vous êtes dans la catégorie des personnes qui prône le perfectionnisme. Cette étape assure le réel contact entre le sol de votre terrain et le gazon.

Remuer et arroser le gazon

Pour remuer, vous pouvez vous servir d'une pioche ou d'une bêche.  Si c'est un espace vaste, utilisez un rouleau à gazon. Vous n'avez pas besoin d'en acheter nécessairement pour l'occasion. Vous pouvez le passer chez un ami où louer chez des professionnels du jardinage.

Pour finir, prenez l'habitude d'arroser votre gazon nouvellement semé comme des gouttes de pluie fine. Arrosez avec une trop grande quantité d'eau ne fera pas du bien à la jeune pousse. Peu d’arrosage conduira le gazon à une mort certaine. Il faut donc trouver le juste milieu. Ainsi, le mélange de la chaleur et de l'humidité va permettre au gazon de fleurir rapidement.

Au bout d'une dizaine de jours, votre gazon commencera par montrer le bout de son nez et dans l'intervalle de trente jours, il fleurira complètement.

Entretien du gazon nouvellement semé

Une fois que votre gazon a poussé, vous devrez lui donner les soins appropriés pour qu'il reste en bonne santé. Il ne faut pas le piétiner pendant au moins deux semaines après la plantation afin de permettre aux racines de se développer sans entrave. Après cela, vous pouvez commencer à marcher dessus prudemment.

Il faut aussi tondre régulièrement votre gazon nouvellement semé, mais pas trop court pour éviter d'endommager les jeunes brins d'herbe. Laissez-le atteindre une hauteur de 5-7 cm avant la première coupe et réduisez cette hauteur à chaque fois que vous tondez jusqu'à ce qu'elle soit entre 2,5 et 4 cm.

Il est recommandé d'utiliser un engrais adapté aux besoins du gazon et appliqué avec précision pour favoriser sa croissance saine. Évitez l'utilisation d'un excès ou d'un manque quelconque qui pourrait être fatal dans tous les cas.

Pour finir, tout entretien des gazons doit être effectué par des professionnels ayant suivi une formation adéquate. Les amateurs doivent faire attention!

Les erreurs à éviter lors de la plantation de gazon

La plantation de gazon est un processus qui peut sembler simple, mais il y a certainement des erreurs à éviter pour garantir la réussite. La première erreur consiste à ne pas préparer correctement votre sol avant la plantation. Vous devez travailler le sol en profondeur et le niveler pour permettre une distribution uniforme des graines, afin d'éviter les zones dénudées dans votre pelouse.

Une autre erreur courante est d'utiliser des quantités inadéquates de graines, ainsi que la mauvaise qualité de celles-ci. Si vous utilisez trop peu de graines en fonction du territoire ou si vous choisissez une mauvaise variété pour vos conditions climatiques, cela peut conduire à un gazon clairsemé et mal établi.

Il faut aussi être vigilant lorsqu'il s'agit d'arroser votre nouvelle pelouse. La sous-irrigation ou l'excès d'eau peuvent tous deux causer des problèmes tels que la mort prématurée du jeune gazon, ou même le développement indésirable de champignons pouvant endommager définitivement toute tentative future.

Tout comme avec les engrais, il y a aussi le risque d'une surutilisation d'herbicide qui pourrait finalement nuire au développement optimal du gazon nouvellement planté. Vous devez suivre scrupuleusement les instructions et recommandations données par les professionnels pour éviter ces situations potentiellement désastreuses lors de l'établissement initial du nouveau terrain en herbe.