Quelle terre pour potager intérieur ?

La mise en place d’un potager intérieur est très récurrente. Cependant, pour le réussir et obtenir de meilleurs résultats, il est préférable de choisir un terreau. Il s’obtient à partir d’un mélange de matières organiques et de terre végétale. Un bon terreau nourrit efficacement les plantes et participe ainsi à leur développement. C’est également un élément indispensable pour corriger une terre trop calcaire ou trop acide. Pour ce faire, il est nécessaire de choisir le terreau qui conviendra parfaitement à ses végétaux. Alors, quelle terre choisir pour son potager intérieur ? Éléments de réponses dans cet article.

Le terreau universel

Pour une culture intérieure, le terreau universel est très recommandé. Il est d’ailleurs très fréquent en raison des multiples avantages qui sont liés à son utilisation. En effet, le terreau universel a une forte capacité d’adaptation aux plantes. On peut donc l’utiliser pour toutes les plantes. De façon particulière, ce terreau est assez bénéfique pour les plantes qui manquent de matière. Il leur apporte de l’engrais et leur fournit des écorces de résineux compostés utiles pour leur bien-être. Cependant, ce terreau est vendu à vif prix et beaucoup de négligence s’observe pour ce qui est de sa composition. Pour cela, il est important de vérifier sa granulométrie avant de l’acheter. Cette dernière doit être assez fine.

A lire également : Pourquoi faire un potager surélevé ?

Le terreau horticole

Le terreau horticole peut être aussi utilisé pour le potager intérieur. Il s’agit de la version améliorée du terreau universel. Sa particularité réside dans le fait qu’il est riche en matières organiques et en humus. De plus, ce terreau contient du fumier et des algues. C’est justement pour cette raison qu’on l’utilise très souvent pour le potager intérieur. Tout comme le terreau universel, le terreau horticole convient à toutes les plantes à l’exception des plantes acidophiles. Si beaucoup s’y intéressent, c’est également parce qu’il rend consistantes les terres sableuses. Et il faut dire que ce terreau apporte assez de nutriments pour assurer aux plantes une bonne croissance. Entre autres, ce terreau comporte le phosphore, l’azote et la potasse.

Le terreau pour rosiers

Le terreau pour rosiers comporte de fumier et d’humus. Il est conseillé de l’utiliser lors de la plantation en prenant le soin de le mélanger à la terre. Cela permet en réalité à la plante de mieux s’enraciner dans le pot. Même s’il s’agit d’un terreau pour rosiers, son utilisation pour les rosiers en pleine terre n’est pas obligatoire. En effet, ces derniers s’adaptent facilement au sol, quel que soit leur type. Cependant, si vous souhaitez installer des rosiers en pots, faites-en usage.

A voir aussi : Quel potager d'intérieur ?

En somme, le recours à une terre est indispensable pour un potager intérieur. Quel que soit votre choix, sachez qu’un bon terreau est cette matière qui contient des substances nutritives nécessaires pour vos plantes. De plus, les terreaux légers sont à privilégier parce qu’ils conservent facilement l’eau.